Swap moteur France

Est-ce que le swap moteur en France est homologué ?

Un swap moteur en France est un changement de moteur de voiture. La reprise d’un véhicule est un changement majeur, peut-être le plus important que vous puissiez apporter à votre véhicule.

Le moteur est le cœur de votre véhicule, et la plupart de ses caractéristiques en dépendent. Évidemment, si celui qui remplace l’original en diffère considérablement, le changement affectera de nombreux paramètres de la voiture.

Le remplacement du moteur d’une voiture

Parfois, l’une des raisons pour lesquelles le swap moteur en France est effectué, c’est l’âge du véhicule. Lorsque le moteur tombe en panne, on ne trouve pas de pièces pour le réparer et on cherche un moteur plus moderne pour le remplacer, moins de consommation ou plus puissant. Les échanges les plus courants sont pour BMW, Seat, Volkswagen, Honda et Mercedes.

Swap moteur France

De nombreux propriétaires envisagent de changer le moteur de leur voiture, parfois en raison de l’estime qu’il a acquise pour eux. Parfois, ils font des calculs et arrivent à la conclusion que le changement peut être encore plus rentable que l’achat d’un nouveau véhicule avec les caractéristiques de puissance souhaitées.

Toutefois, en fonction de la puissance du nouveau moteur, vous devrez peut-être même modifier d’autres pièces essentielles du véhicule afin de rendre l’opération légale et homologable. Le changement de moteur en France n’est pas comme le changement d’autoradio high tech, il existe plusieurs points à connaitre afin de faire un swap.

Changer le moteur de la voiture, les étapes à suivre

Si vous avez l’intention de faire un swap moteur en France de votre voiture pour un moteur plus moderne ou doté de meilleures caractéristiques, vous devrez passer par une procédure d’homologation pour pouvoir conduire le véhicule de l’année, car l’installation d’un nouveau moteur affectera plusieurs paramètres du véhicule.

–          Avant de faire quoi que ce soit, il est essentiel de connaître les modifications à apporter et de disposer de toutes les informations nécessaires sur le véhicule et le nouveau moteur.

Pour tout swap moteur en France, il est nécessaire de connaître la disposition des cylindres et des soupapes, l’alésage et la course des cylindres, le type d’échappement utilisé et la présence ou non d’une suralimentation.

–          Après avoir évalué cet ensemble de caractéristiques, l’homologation du moteur à installer dépend de la catégorie et des caractéristiques du véhicule.

Pour le changement d’un dashcam, il y a aussi quelques règles à connaitre.

L’organisme chargé d’approuver le swap moteur en France est l’Inspection technique des véhicules (ITV), et cette procédure nécessite la présentation d’un rapport de conformité.

Swap moteur France

Ce rapport est un certificat fourni par le constructeur du véhicule qui atteste que le nouveau moteur est homologable et qu’il est conforme aux normes et spécifications techniques prévues par la loi.

Il contient des données techniques sur le véhicule, telles que le constructeur, le type de moteur, le numéro d’identification unique et le mot de passe de réception.

–          Un certificat d’atelier : Il s’agit d’un document standard contenant des informations sur le véhicule et l’atelier où le swap moteur en France a été effectué.

En fonction de la différence de puissance entre les deux moteurs, il peut être nécessaire de remplacer le système de freinage, la boîte de vitesses ou le système d’échappement.

Il est conseillé de réaliser ce type de modification dans des ateliers certifiés, car il s’agit d’une opération importante qui nécessite des connaissances avancées pour pouvoir l’entreprendre avec des garanties de succès.

Les rénovations les plus courantes, comme indiqué ci-dessus, consistent à installer des moteurs provenant de versions beaucoup plus modernes. A priori, il n’y a pas de limite aux augmentations de puissance, mais il y a beaucoup de choses à prendre en compte avec ces conversions.

–          L’un des éléments à prendre en compte pour légaliser ces échanges est l’augmentation de la puissance. Vous devez calculer le pourcentage d’augmentation de la puissance et s’il dépasse 30 %, vous devrez également changer la boîte de vitesses du véhicule et améliorer le système de freinage.

–          Un autre élément très important est le poids du véhicule transformé.

La plupart du temps, on monte un moteur de plus grande cylindrée, une boîte de vitesses, des freins… et tous ces éléments pèsent plus que ceux d’origine du véhicule. Il est donc important, avant d’effectuer la réforme, de comparer la fiche technique des deux voitures (véhicule d’origine et donneur de moteur) pour voir si les poids sont similaires.

Quels sont les avantages d’utilisation d’une voiture break par rapport à un SUV ? Nos réponses dans cet article suivant.

Homologation du swap moteur en France

Swap moteur France

Pour homologuer l’échange ou le changement de composants mécaniques du véhicule, il est très important d’éviter d’avoir des problèmes avec l’Inspection technique des véhicules, la compagnie d’assurance, etc. Pour homologuer le swap, nous avons besoin :

–          Un fiche technique et certificat d’immatriculation du véhicule.

Avec la fiche technique du véhicule, il est essentiel d’indiquer le moteur à installer. Avec toutes ces informations, il suffit de préparer :

–          Le projet technique

–          Le rapport de conformité d’un laboratoire accrédité

–          La gestion des travaux

–          Le certificat d’assemblage

Posts created 11

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut